L’Apache aux yeux bleus /Christel Mouchard. Flammarion, 189 p
1870. Hermann, 11ans, vit au Texas dans une ferme. Sous les yeux de sa famille impuissante, il est enlevé par des indiens Apaches. Pendant plusieurs semaines, l’adolescent sera traité comme un esclave et subira diverses brimades de la part des jeunes Indiens. Puis un jour, on lui demande de choisir entre une délicieuse tarte aux noix volée dans une ferme voisine et un morceau de foie cru sanguinolent… Du choix d’Herman dépendra la suite de sa vie. Echappera-t-il aux Indiens ou s’en fera-t-il des amis ? Retrouvera-t-il un jour les siens ? Bon roman d’aventures inspiré d’une histoire vraie.

Dans les yeux d’Anouch / Roland Godel
Anouch , jeune arménienne, vit en Turquie avec sa famille. Lors de l’été 1915, la police leur ordonne de quitter leur maison et de partir. Et c’est le début d’un départ difficile, avec ses parents, ses grands-parents, son oncle et sa tante avec leur bébé et son petit frère malade. Il faut sans cesse se cacher pour échapper aux policiers turcs qui cherchent les hommes arméniens pour les enrôler de force dans leur armée. Anouch et ses parents bénéficieront de diverses aides, leur foi chrétienne grégorienne les aidera également à surmonter les épreuves qu’ils vont vivre. Et la rencontre de Dikran aidera la jeune fille à espérer en l’avenir.
Roman inspiré d’une histoire vraie sur la tragédie du génocide arménien. C’est un roman d’espoir qui se lit facilement, mais quelques pages à la fin décrivent des scènes atroces.

High line / Charlotte Erlih
Nous avons tiré au sort, et c’est tombé sur moi, je dois le faire maintenant, même si j’ai peur, c’est une question d’honneur. Maintenant je ne peux plus reculer…
Cinquante mètres. Cinquante mètres à traverser sur une sangle tendue entre deux immeubles à vingt mètres du sol. Equilibre. Pluie, vent, angoisse… Respirer. Avancer. Ne pas tomber. Tenir….
Un texte haletant, très court, qui nous fait vivre de l’intérieur les émotions et les ressentis de l’adolescent qui s’est imposé ce défi.
Roman réaliste.
Du même auteur : Vingt pieds sous terre, Prix Romanphile 2015. Théo, adolescent discret, est retrouvé mort une nuit, électrocuté par un rail du métro. Sa sœur Manon se doute très vite que ce n’était pas un accident, mais un meurtre. Que faisait Théo si tard le soir dans ces galeries souterraines et pourquoi est-il mort ? Pur Théo, pour la vérité, Manon enquêtera.
Et aussi : Basha Posh, prix Romanphile 2014. Faroukh est un adolescent afghan qui entraîne une équipe d’aviron avec l’espoir de participer un jour aux Jeux olympiques. Il veut donner une autre image de son pays, dans lequel les femmes ne peuvent sortir que voilées des pieds à la tête et accompagnées d’un homme. Mais ses amis ignorent qu’il cache un terrible secret….

La voix de la meute / Gaia Gusti
Depuis des années, Tristan, Ludovic et Mina se retrouvent tous les ans au mois de novembre pour fêter leur anniversaire dans leur repère secret. Cette année-là, Tristan est obligé d’emmener avec lui son jeune frère Félix. Et les évènements ne tournent pas comme prévu. Tristan, Ludovic et Mina se font attaquer par trois chiens, qui les mordent et s’enfuient ensuite, tandis que Félix terrorisé se réfugie dans un arbre. Les trois adolescents s’évanouissent. Au moment de perdre connaissance, Mina aperçoit un visage de femme qui semble lui demander pardon. Félix descend chercher de l’aide et les trois adolescents sont secourus. Mais on découvre quelques jours plus tard au même endroit trois cadavres défigurés, probablement par un chien sauvage… Très bon roman fantastique.

Si tu m’avais raconté / Marie Sauzon
Chloé passe ses vacances à la campagne avec son grand-père, Manuel, homme ouvert et généreux. Or, le vieil homme s’est engagé autrefois dans la guerre civile espagnole aux côtés des républicains, mais il l’a toujours caché à ses descendants. Et Chloé, qui aime et admire son grand-père, ignore tout de ce passé douloureux et héroïque.
Le livre alterne les souvenirs de Chloé et les souvenirs de Manuel
Très bon roman autobiographique et historique.

Bleue / Florence Hinckel
Dans la société de Silas, les gens « veillent » tous les uns sur les autres au moyen d’un gigantesque réseau social d’amis sur internet, auquel chacun est connecté presque en permanence, sous peine de voir s’affoler le réseau si une déconnexion dure plus de quelques minutes… De plus, toute personne en proie à un souvenir douloureux doit se le faire effacer par une équipe médicale spéciale, la Cellule d’Eradication de la Douleur Emotionnelle. Après l’opération, la personne garde un point bleu sur le poignet, comme signe d’une souffrance disparue.
Lorsque Siilas perd celle qu’il aime, Astrid, il est emmené par cette équipe. Pourtant, il refuse d’oublier Astrid….
Très bon roman d’anticipation.

Je t’enverrai des fleurs de Damas / Frank Andriat
Dans la classe de Wassim et Othmane, c’est la stupeur, l’incompréhension, l’angoisse. Les deux adolescents sont partis faire la guerre en Syrie. Sans prévenir personne, pas même leurs parents. Leurs plus proches amis n’ont rien vu venir. Camarades et professeurs cherchent à comprendre et à se soutenir, sans jamais juger, en échangeant des lettres. On apprend au bout de quelque temps que l’un des deux est blessé… Va-t-il être rapatrié et soigné, ou va-t-il mourir là-bas, seul ?
Le livre est émaillé de citations du journal d’u n mystérieux Youssef, qui n’est sans doute pas étranger à ce départ si controversé.
Roman épistolaire, réaliste et percutant.

Le pull / Sandrine Kao
Soline est une adolescente timide et mal dans sa peau. Elle se cache derrière un gros pull informe, qui lui sert à la fois d’armure et de doudou. Son amie Lucille la pousse à changer de look. Un jour Soline fait le pas. Les attitudes effectivement changent autour d’elle, mais la relation avec Lucille change aussi. La célébrité a un prix.
Roman réaliste.

Caroline Solé / la pyramide des besoins humains Christopher Scott, jeune SDF, participe à un jeu de télé-réalité sur internet. Chaque semaine il faut qu’il rédige un texte expliquant comment, dans la semaine, il a réussi à combler ses besoins vitaux comme tout être humain : manger, boire et dormir. Et contre toute attente, ses textex plaisent aux internautes et en très peu de temps, il est célèbre. Mais c’est, pour lui, un cadeau empoisonné….
Roman réaliste.

La traversée / Jean-Claude Tixier Sam, adolescent africain, revoit dans une flopée de souvenirs tout ce qui l’a entraîné sur ce bateau, tout prêt de chavirer et plein d’autres migrants qui rêvent de gagner l’Europe dans l’espoir d’une vie meilleure. Il revoit son frère aîné, renié par sa famille parce qu’il s’est enrichi malhonnêtement, ses parents et sa petite sœur ; Youssou, son ami qui devait partir avec lui ; Thiane, son amour… Il revoit les passeurs inhumains, les camps d’internement temporaires, les femmes, les enfants et les bébés terrorisés … Pourra-t-il sauver le maximum d’entre eux ? Saura-t-il les conduire jusqu’en Europe ? Roman réaliste.

Mortel Smartphone / Didier Daeninckx Ce très court roman « coup de poing » raconte l’histoire d‘un adolescent congolais enlevé puis réduit en esclavage pour arracher à la terre des pierres contenant du coltan. Ce minerai rare est indispensable à la fabrication des portables, mais provoque des guerres tribales. Cherald parviendra à s’évader et à gagner l’Europe. Pour témoigner de la situation au Congo. Le livre est suivi d’une interview de l’auteur. Roman réaliste et percutant. C’est à ce prix que nous avons des portables en Occident.

La double vie de Cassiel Roadnight / Jenny Valentine Chap a pour seule famille connue son grand-père qui l’a élevé sans jamais l’envoyer à l’école. Mais un jour, le vieillard disparaît alors que Chap n’a que dix ans. Livré à lui-même, le garçon est finalement placé dans un foyer pour jeunes et il refuse de dire son nom. Quelques années plus tard, deux éducateurs lui montrent la photo d’un adolescent disparu depuis deux ans, Cassiel, qui lui ressemble étrangement. Est-ce toi, lui demandent-ils… Et en une seconde, Chap décide de dire oui. De saisir cette chance d’avoir enfin une famille et une maison. Les éducateurs contactent alors la famille de Cassiel. « Reconnu » par la mère, le frère et la sœur de Cassiel, Chap va vivre désormais dans l’angoisse de se trahir… Il comprendra également que les meilleures familles abritent quelquefois de très dangereux secrets…. Roman à suspense, pour bons lecteurs peu sensibles. La révélation de la vérité fait froid dans le dos.